Forum de la guilde Victores Valaurkos de Neverwinter Online


    Concours d'Hiver

    Partagez
    avatar
    Silivren
    Membre

    Messages : 47
    Date d'inscription : 21/08/2015
    Age : 22
    Localisation : Planète Isis

    Concours d'Hiver

    Message par Silivren le Dim 27 Déc - 19:41

    Ecrire un poème. Bien sûr que cela m'a bottée. Seulement, voilà, je lis Le Kalevala, une épopée finnoise, en ce moment. Donc, bon, mon poème contient des références à cette lecture : des "chanteparle", "chantedis", des "adonc",... Ma mère m'a dit qu'il était trop compliqué à lire. Maaaah... je me suis éclatée à l'écrire.^^

    Dans ma tête, c'est Illidrin qui le déclame au festival (et qui l'a écrit). Serait-il possible de vous mettre à contribution pour le screen qui doit aller avec ? Je vois bien une scène où il scande sur la table, avec la guilde autour. Ce serait bête de le screener tout seul alors qu'il s'adresse à son auditoire. lol! (Et je vais bien galérer à le faire rentrer sur le screen... 3 vers ?... hum...)

    En passant, je parle un peu de mon système rythmique. Mes vers sont des heptamètres en strophes de 3 vers dont 1 et 3 sont en rimes croisées et les 2 se rappellent en rimes croisées sur les strophes. Un refrain vient rythmer en séparant les différentes parties du poème (épopée, lai) et introduit aussi un passage du temps. Mon poème est oral.

    --------------------------------------------------------------

    Je chante la nuit des heures
    Et je suis de bonne écoute
    Car je chantedis de cœur.

    Bat donc la grande ripaille,
    Festin de chairs et de grains,
    Et oyez donc ma gouaille.

    Car je chante les hauts faits
    Et des monstres la déroute
    Autant héros que méfaits.

    Adonc cette nuit d'hiver,
    Je chanteparle serein,
    Rires aux lippes et hauts vers.

    Le solstice est joliesse,
    Sous les pieds, la glace est dure,
    La neige n'est que caresse.


    Ah  ! Hennissent les chevaux,
    Trilles et sabots de tambours,
    Caracolent monts et vaux.

    Hautes collines dévalent,
    Glissant, sautant, le pas sûr,
    La glacée pente ils avalent.

    Et roulent les luges vives
    Tout droit ! Vite ! Sans détours !
    Tant intrépides qu'ils vivent.

    Toujours plus vite, ils vont,
    Roulement tonne et se tasse,
    Pour ceindre de fleurs leur front.

    Et je chantedis de cœur,
    Alors que la lune se lève,
    Je chanteparle des heures.

    Sur le Glorfindar gelé
    Pêcheurs tels mousse s'amassent
    Légions de cannes et filets.

    Beaucoup ne pêchent que l'air
    Du gardon, les pêcheur rêvent
    Aussi des sacs d'une autre ère.

    Et lors le temps vite vole,
    Il voltige, virevolte,
    Valdingue, ah, le grand fol !

    Déjà, il faut rendre prises,
    Contre lumières changées,
    Puis données pour les surprises.

    Et si la tiare est briguée
    Gare des poissons la volte !
    Gare du lac verglacé !

    Car la glisse est tout un art
    Tantôt vifs, tantôt posés
    Lors c'est maîtrise ou retard !

    Et je chantedis de cœur,
    Lune est haute en le ciel,
    Je chanteparle des heures.


    Adonc j'ai beaucoup de mots
    A chanter sur les démons
    Ah vilenies ! Ah marauds !

    Et aussi sur les grands preux,
    Lueurs maillées sous mantel,
    Quand tranchent sabres heureux.

    Terreurs envahissent la nuit
    Et tremblent les gens du mont
    Tranche l'épée, espoir luit.

    Par-delà les murs de bois
    Chants et vin il faut laisser
    Là, seul l'acier miroit.

    Mais joie point n'est oubliée
    Le malheur devient un jeu
    Et la peur est apaisée.

    Ah ! Sachez donc qu'à la glisse
    Sombres démons sont mauvais
    Lors ! Que vos lippes sourissent !

    Ah ! Chantez ! Buvez ! Dansez !
    Tournoyez autour du feu !
    Sourire et rires, offrez !

    Moi, je chantedis de cœur,
    Lune brille de lueurs,
    Je chanteparle des heures.

    J'ai galopé sur la glace,
    Pêché dans les eaux du lac,
    Combattu la sombre race.

    Et mon cœur est plein de joie
    Remplis d'espoir, de bonheur
    Lors mes chants sont doux de soie.

    J'en oublie tous mes soucis,
    Tous les remous et ressacs,
    Sous la neige et le glacis.

    Adonc, mes chers festoyeurs
    Venez nombreux à la Butte
    Mandez autres ripailleurs

    Lors, il y a des lanternes
    A s'élever, s'envoler,
    Pour éclairer le ciel terne.

    Et j'ai chantedit de cœur,
    Soleil contre l'ombre lutte,
    Ah ! Chanteparlé des heures.
    avatar
    Thorfin
    Membre

    Messages : 51
    Date d'inscription : 14/06/2015

    Re: Concours d'Hiver

    Message par Thorfin le Mer 30 Déc - 17:51

    Je ne sais pas ce que tu attends de nous mais c'est sans doute possible Smile.

      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 21:14